The « Pet Effect » ou les bienfaits des animaux de compagnies

image

Perdu l’autre matin sur Instagram, j’y ai lu cette phrase inscrite entre deux photos, tout en capitales: “le pet effect, pfff… sans doute une manipulation des hommes ou une hérésie scientifique. lol j’te jure.“

Voici un bon quart de siècle que les scientifiques ont commencé à “mesurer” les bénéfices de la présence des animaux de compagnie sur notre santé mentale et physique, puis à évaluer les effets sur notre qualité de vie. Aux États-Unis, le Professeur Aaron Katcher a été un des premiers a démontré l’impact positif sur la tension artérielle et le stress. Une nouvelle étude, publiée par l’American Heart Association renforcent ses résultats, en indiquant que la possession d’un chien a des conséquences vertueuses sur le diabète, la tension artérielle et le taux de cholestérol de son maître. En baladant son compagnon, il fait lui-même de l’exercice physique.Passer du temps avec un animal de compagnie vous libère du stress quotidien. Sans jugement à votre égard, il vous accueille tel que vous êtes dans une neutralité bienveillante. Mais cela va plus loin que votre bien-être mental puisque le fait de caresser votre animal a des effets positifs sur votre santé physique en faisant baisser votre tension artérielle et votre rythme cardiaque. L’observation d’un aquarium produit les mêmes bénéfices ! De même les sorties quotidiennes, en compagnie de votre chien, participent à l’exercice physique indispensable.

« L’ animal est un médiateur ». Il peut intervenir auprès de personnes en difficulté sociale, physique, éducative ou thérapeutique. Aidant un handicapé moteur, le chien d’assistance contribue à son autonomie. Auprès d’un aveugle, le chien-guide lui ouvre le chemin. Dans les maisons de retraite, des chiens rendent visite aux résidents ou des animaux vivent parfois dans l’institution. L’animal de compagnie facilite ou renforce les liens sociaux entre les individus. La richesse des interactions qu’il développe (sujet de conversation et support affectif…), fait de lui, un élément important pour gommer le handicap, accroître l’estime de soi, retrouver le goût de l’autre et se sentir utile. Autant de points positifs qui participent à apprécier la vie avec lui.

Et je terminerais cet édito du mois du « bienfait animal », en vous suggérant de caresser Félix, et de passer du temps avec Médor au maximum !

Testez, c’est prouvé ! J’vous assure, lol !

555
Marina-Yrime Djedjemel

signature-fashion

Publicités

Un commentaire sur « The « Pet Effect » ou les bienfaits des animaux de compagnies »

  1. Merci pour cet article. Je pense la présence d’un animal à la maison est bénéfique pour les enfants comme pour les adultes. Si les chiens sont particulièrement prisés par les familles avec enfants, les chats eux, sont aussi appréciés des couples que des célibataires, des jeunes que des retraités.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s