DOGA OU RIEN !

photo-dog-and-yoga-3

 

 

 5 positions de DOGA à faire chez soi 

Pour débuter le Dog Yoga (Doga), commencer par quelques exercices à la maison. Il vous suffit d’avoir un tapis, une bouteille d’eau, une boule de poils, et 30 minutes calmes pour allier positions et respirations. Découvrez 5 positions de yoga idéales à faire à la maison avec son chien .

Si Médor ne suit pas, ce n’est pas grave, car l’essentiel, c’est d’abord de passer un agréable moment de détente, avec votre fidèle compagnon.

La position de Doga idéale pour les débutants : la planche

Commencez doucement par une position de yoga simple, la planche. Placez fermement les mains sur le sol avec la jambe droite en arrière et la jambe gauche pliée devant, en maintenant cette position, vous devez penser à serrer vos abdominaux. Après des exercices de respiration, vous devez déplacer la jambe gauche vers l’arrière pour rejoindre la droite et votre chien doit se positionner en dessous de votre poitrine. Pour que la posture soit réussie et efficace, vous devez avoir le dos bien plat, les abdominaux contractés, et sentir tout votre corps travailler. Maintenez la position pendant 5 respirations avant de passer à la suivante.

La posture de l’arbre, incontournable au yoga

La posture de l’arbre (« Vrkasana ») compte de nombreux bienfaits. Elle renforce l’équilibre physique et mental, favorise la concentration et la confiance en soi. De même que pour vous, elle favorisera une confiance et une assurance à votre chien. Vous devez vous mettre debout et vous tenir sur une jambe. L’autre doit être repliée avec le pied posé au creux de la cuisse opposée. Les bras sont tendus vers le haut, les mains sont jointes en soulevant délicatement votre chien vers le ciel, si ce dernier pèse moins de 4 kg bien-sûr ! Et vous devez regarder droit devant. L’avantage est de pouvoir vous adonner à cette position de yoga en choisissant la jambe sur laquelle vous vous sentez le plus à l’aise pour maintenir l’équilibre.

Le guerrier, pour les débutants ou les confirmés

La posture du guerrier développe la cage thoracique, ouvre les hanches et renforce les jambes. Il existe deux façons d’effectuer cette position, soit en mode débutant, soit en mode confirmé. Pour les débutants, le mieux est de fléchir la jambe avant avec le pied dans l’alignement du tapis. La jambe arrière doit être tendue avec le pied perpendiculaire au pied avant, et Médor doit être assis près de votre pied avant. Les bras sont tendus avec les mains jointes vers le ciel. Pour les confirmés, il s’agit d’effectuer les mêmes mouvements, à l’exception des bras qui sont écartés (un sur l’avant et l’autre sur l’arrière).

La position du lotus, pour la concentration et le calme

La position du lotus est la posture de la méditation par excellence dans le yoga. Concentration et calme sont garantis en effectuant ce mouvement. Vous devez être assis avec les jambes en tailleur et les pieds posés sur les cuisses. Les bras doivent être tendus, les mains déposées sur les genoux avec les paumes vers le ciel, votre chien installé sur vos paumes, L’index et le pouce sont pincés en « chin muera », faites des mouvements circulaires avec vos deux doigts pour masser et détendre votre compagnon à quatre pattes. Vous devez surveiller votre dos pour qu’il reste bien droit tout en étirant la colonne vertébrale. Vous pouvez fermer les yeux, et laisser votre esprit s’évader.

La chandelle, position incontournable des habitués

Une fois que vous serez habitué des positions de yoga, vous pourrez vous essayer à la posture de la chandelle (« Sarvangasana « ). Cette position de yoga requiert un peu d’entraînement. Allongez-vous sur votre tapis. À l’aide des mains posées dans le dos, levez le corps en tendant les jambes vers le ciel. Le corps doit être perpendiculaire au tapis, et votre menton doit être rentré dans votre gorge. Cette posture procure de nombreux bienfaits. Elle permet notamment d’améliorer la circulation du sang, et de stimuler les glandes thyroïdiennes. Elle améliore aussi les activités cérébrales, et aide à lutter contre la constipation. Pour cette position laisser Médor vous admirer ou agir selon son ressenti. Lorsque vous aurez terminé, faites-lui faire la même position, en soulevant délicatement ses pattes arrières vers le haut, tout en massant ses cuisses.

À présent vous savez faire du Doga ! C’est aussi simple que çà !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s