L’Artiste du mois : Bozenna Artiste-Peintre International « Les humains dans leur course folle, oublient notre lien étroit avec la terre et ses créatures, la nature c’est un élixir de vie ».

bojar

Bozenna est une Artiste-peintre internationnale, née à Varsovie. Fille d’un peintre ancien ministre de la Culture et des Arts en Pologne, diplômée de l’université en philologie romaine et agrégée en langues, elle étudie la peinture depuis l’adolescence. 

Bozenna est une artiste hors pair qui se démarque par ses peintures insolites, espiègles et mystérieuses. Bozenna c’est aussi un caractère bien trempé, de l’audace, de la sagesse, du mystère, le tout couronné de fantaisies, que l’on peut deviner au travers de ses tableaux, ou l’on y voit très souvent des sexes humains, et d’étranges créatures mi-homme mi-animal, au beau milieu de la nature.
C’est avec enthousiasme que l’Artiste a accepté de répondre aux questions de notre magazine.


ADF. Bonjour Bozenna, Meilleurs voeux ! En quelle année as-tu commencé à peindre ?

Bozenna. Mes parents disaient que je suis née avec un crayon dans la main. J’ai surtout dessiné, puis au fur et à mesure, ma passion a pris de l’ampleur, et aux crayons se sont joints les pinceaux .

ADF. On pourrait presque te confondre avec un artiste-animalier (en tout cas pour les novices de l’art contemporain), tant tes peintures sont illustrées d’animaux. Les animaux sont certainement l’une de tes sources d’inspiration, pourrais-tu nous en dire un peu plus, pourquoi retrouve t-on des animaux dans la plupart de tes oeuvres ?

Bozenna. Les animaux sont les gens comme les autres, seulement ils sont nés sous une autre forme. Les humains dans leur course folle oublient notre lien étroit avec la Terre et ses créatures, la nature c’est un élixir de vie.

ADF. Bozenna est-elle sensible à la cause animale ?

Bozenna. Je suis sensible au point de ne pas les manger. Un animal n’est pas un produit de consommation. Le plus grand Maitre Leonardo Da Vinci a écrit : « Un jour viendra ou les hommes proscriront  le meurtre des animaux comme ils proscrivent le meurtre de leurs semblables ».

ADF. Partages-tu ta vie avec un ou des animaux de compagnie ? Si oui, pourrais-tu nous dire comment il s’appelle et nous parler de votre relation au quotidien (qu’est ce qu’il t’apporte en terme de bien-être) ? Et si non, comment l’appellerais-tu si tu en avais un ?

Bozenna. Mes derniers colocataires : un berger belge malinois, 3 chats et un lapin, tous abandonnés, ils ont trouvé le havre de bonheur sous mon toit. Il ne me reste que Rasta – un chat noir de 16 ans, un mal dominant qui essaie toujours de m’imposer sa volonté  et souvent il réussit.

ADF. Nous savons que l’humain en ces temps modernes adule le confort, mais qu’il est aussi à la recherche du bien-être physique et spirituel en dépit du stress marqué par notre société, ainsi, multiples thérapies ont été trouvées par de nombreux scientifiques dont la ronronthérapie, ou encore la zoothérapie qui solutionne le stress et absorbe la mauvaise énergie sur l’homme. Qu’en penses-tu ?

Bozenna. Ces soit disantes « thérapies », c’est une approche parfaitement égoïste, acheter un animal pour notre propre confort psychologique, un caprice, sans lui offrir de l’amour ni de soins dont il a besoin ( car il faut savoir s’en occuper  ), tôt ou tard devient une contrainte et il sera enfermé seul les journées entières. En ce qui concerne la  » ronronthérapie  » ma chatte Bouba ronronnait tellement qu’elle m’empêchait de dormir, dés qu’elle arrêtait de ronronronner, elle ronflait. Heureusement que la Melatonine existe !

ADF. Des conseils pour ceux qui n’ont pas l’Art d’aimer les chiens, les chats, ou les animaux en general ?

Bozenna. Pour ceux qui n’aiment les animaux que dans leur assiette ou en étole, je n’ai pas de conseils à donner, je donne l’exemple .

ADF. Bozenna accepterait-elle de peindre en faveur d’une association de protection animale?

Bozenna. Déjà fait.

ADF. Quelles sont tes résolutions pour 2017 ?

Bozenna. La continuité. Le bonheur c’est de continuer à désirer ce qu’on possède.

Voici quelques tableaux de Bozenna en images : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous pouvez vous procurer ses fabuleuses oeuvres sur : http://www.bozenna.paintings.online.fr 

Publicités

L’ARTISTE-ANIMALIER DU MOIS : JEAN-MARC BODIN

Jean-Marc Bodin
Jean-Marc Bodin Artiste-Animalier (à droite)

Qui est Jean-Marc Bodin et quel est son parcours ?

Je suis sculpteur animalier, j’ai 51 ans, je suis sorti de l’école des arts décoratifs de Strasbourg il y a 25 ans de cela, après un diplôme de sculpture, et  une année plus tard  j’ai migré vers Paris,J’ai débuté un travail dans des fonderies d’art ou j’ai appris la technique du bronze ce qui m’a permis d’ouvrir quelques années plus tard, un atelier de fonderie d’art qui m’a donné une liberté pour la réalisation de mes sculptures. Parallèlement j’ai commencé à exposer à différents endroits pour faire connaître mon travail. J’ai travaillé avec plusieurs Galerie d’art et participé à des expositions de groupe ou Salons Animaliers.

Être Artiste-Animalier à t-il été un choix personnel ?

En réalité cela n’a pas été un choix, aussi loin que portent mes souvenirs j’ai toujours sculpté des animaux ou des figures humaines,
c’est plus la sculpture qui m’a choisi plutôt que l’inverse, cela a toujours été une évidence pour moi que je pratiquerai la sculpture toute ma vie.

Ou se trouve votre atelier ?

Depuis 4 ans mon atelier se trouve en banlieue parisienne, comme les ateliers précédents.

Pourquoi les animaux vous inspirent-il ?

La beauté des animaux me fascine depuis toujours, que ce soit la force d’un ours polaire, d’un tigre ou d’un éléphant, la grâce d’un cheval ou de girafes , tout peut créer chez moi une émotion et donc me donner l’envie de la retranscrire dans une sculpture.

Quelles sont les étapes de fabrication d’une sculpture, et quelles sont les matières que vous utilisés ?

Lorsqu’une émotion est a l’origine d’une œuvre, je commence par un travail d’esquisse a petite taille qui permet  de fixer une idée, puis je choisis les pièces qui me satisfont le plus et je les agrandis; je travaille les petites pièces dans de la plastilline  et j’utilise le plâtre directement pour les pièces de taille moyenne ou grande.

Combien de temps mettez-vous pour fabriquer une pièce ?

Le temps de création d’une sculpture est très variable, cela peut aller de quelques jours pour une esquisse si j’arrive a y mettre facilement l’émotion voulue , jusqu’à des mois pour une pièce de grande taille, en sachant que j’ai toujours plusieurs sculptures en chantier en même temps, certaines pièces sont commencées , puis laissées de coté pendant un temps puis retravaillées.

Plusieurs prix vous ont été décerner au cours de votre vie en tant qu’artiste, vous avez exposer un peu partout en France, notamment à Paris, mais également à Shanghai et New York, peut-on dire que Jean-Marc Bodin est un artiste accompli ?

Artiste accompli ne me convient pas , je suis un éternel insatisfait, je cherche en permanence à me rapprocher de l’émotion qui est a l’origine de la sculpture. 

Jean-Marc Bodin possède t-il un animal de compagnie, si oui que vous apporte t-il ?

J’ai toujours connu des animaux a la maison depuis mon enfance, notamment des chats mais aujourd’hui a paris j’ai un petit chien ,de race shiba inu . Une femelle de 9 ans avec qui je suis très complice, elle est un membre a part entière de la famille et ne nous quitte jamais, elle est un peu comme ma troisième fille…

Quels conseils donneriez vous aux jeunes artistes contemporain qui souhaiterai, comme vous se spécialisé dans l’ART ANIMALIER ?

Sculpteur animalier est aujourd’hui réservé aux passionnés, c’est un secteur un peu confidentiel , avec une clientèle réduite et la situation actuelle de l’économie nous fait traverser une période difficile, le gout du public ne se dément pas , mais Il n’est pas facile aujourd’hui d’exposer et de vendre des sculptures,  il faut être courageux et persévérer. Espérons des jours meilleurs,

Vous pouvez retrouver les merveilles sculptées de l’artiste Jean-Marc Bodin sur : http://www.animal-art-gallery-paris.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.