Du caniveau au château de Windsor : Le conte de fées de Guy le Beagle de la duchesse Meghan Markle

meghan-markle-maison-toronto-chienAprès une vie de chien, c’est le conte de fées pour Guy le Beagle qui à rejoint la cour d’Angleterre quand sa maîtresse Meghan Markle à épouser le prince Harry, samedi à Windsor.

La vie ne prédestinait pourtant pas l’animal à un avenir si glorieux. Guy a frôlé l’euthanasie aux Etats-Unis après avoir été abandonné dans l’Etat du Kentucky en 2015. Mais le destin a voulu que de bonnes âmes, émues par le triste sort l’attendant, organisent une chaîne humaine de plus de 800 km pour le transporter jusqu’au Canada, où par hasard ses « énormes yeux tristes » ont croisé le regard de l’ex-actrice américaine Meghan Markle.

« Guy vivait dans un chenil après avoir été retrouvé abandonné dans une forêt du Kentucky, et il vit maintenant dans un palais », explique Dolores Doherty, à la tête de « L’Equipe de rêve du chien », une organisation venant en aide aux canins en situation de détresse. « C’est un conte de fées », a-t-elle commenté vendredi à l’AFP. Le hasard a voulu qu’au lendemain de l’arrivée de Guy au Canada, l’ex-actrice qui vivait à Toronto pour les besoins du tournage de la série « Suits: avocats sur mesure », participe à un événement où des chiens étaient offerts à l’adoption.

Comme quoi, dans la vie il ne faut jamais perdre espoir !

 

Publicités

VÉGÉTARISME : FOCUS SUR LE CÉLÈBRE PROPHÈTE T.B JOSHUA DU NIGÉRIA

Je suis végétarien car je délivre des porteurs d’esprit, des sorcières et magiciens (environ 1000 chaque semaine). Ce ne sont pas des êtres humains ordinaires. Certains sont à moitié humain et à moitié poisson. Quand on mange du poisson on ne peut pas les délivrer.

Voici ce qu’a dit le célèbre prophète T.B Joshua, il y a de cela quelques mois, lors d’une interview.

Cela voudrait-il dire que le régime végétarien ou végan, est bénéfique au delà de l’aspect physique et mental ?

Oui, car le végétarisme ou le véganisme, est la compassion pour tous les êtres sensibles et pas seulement une philosophie sympathique et passive, il s’agit bien ici d’une compassion en action pour les animaux, les êtres humains et la planète… ce qui en fait est une remarquable pratique spirituelle de la vie quotidienne ! Elle contribue également à l’élévation de notre niveau spirituel, et l’on voit les choses différemment. Ce qui nous met en parfaite symbiose avec les hommes, les animaux et notre environnement.

A savoir: le respect de la vie animale, le respect de l’environnement, ainsi nous pouvons contribuer à préserver notre planète. Le végétarisme ou le véganisme procure un équilibre mental, physique et spirituel.

Mais qui est donc TB JOSHUA du Nigéria ?

Temitope Balogun Joshua est un Prophète Chrétien âgé de 54 ans. Il est né le 12 juin 1963 à Ondo au Nigéria est marié et père de deux enfants. Il se qualifie comme étant le surveillant général de la synagogue qu’il a bâti au Nigéria, et aime dire que Jésus-Christ en est le fondateur. Il est aussi le fondateur d’ Emmanuel TV, ainsi que l’auteur de plusieurs livres.

Le parcours de TB Joshua est une humble histoire de la façon dont Dieu a élevé un jeune homme d’une maison pauvre pour diriger un ministère international qui attire aujourd’hui des milliers de personnes dans le monde entier, pour assister à la réalité de la puissance de Dieu.

De l’abandon de l’école secondaire à sa première année à travailler dans un élevage de volailles; d’enseigner les petits enfants tout en fréquentant les cours du soir ainsi qu’ au lavage de jambes des gens dans les rues boueuses de Lagos; à partir d’un jeûne de quarante jours à recevoir un appel divin et de démarrer un ministère avec seulement huit membres – la vie du TB Joshua est l’histoire d’une grâce étonnante et d’une concentration inébranlable. Aujourd’hui, il est un mentor pour les présidents encore un ami des veufs et les moins favorisées, un modèle pour sa génération encore un homme humble et travailleur, travaillant sans relâche à l’avancement du royaume de Dieu. Son histoire est un encouragement qu’il ya un espoir pour les faibles.

Son site internet : scoan.org 

MÉMÉ MISAO ET SON CHAT : LES MUSES DE MIYOKO IHARA

La photographe originaire du pays du soleil levant, Miyoko IHARA, raconte avec beauté et humour, la grande histoire d’amitié entre sa grand-mère de 89 ans mémé MISAO, et sa merveilleuse boule de poils, Fukumaru.

 

Eat misao

Ce chat aux poils semblables à un champ de coton blanc, et aux yeux vairons, l’un jaune et l’autre bleu, apparut comme par magie dans la cabane de cette dame âgée de 89 ans il y a douze ans.

Miyoko Ihara, désireuse de conserver une trace de la vie de sa grand-mère, commence à capturer dans sa petite maison à la campagne, au travail, et dans les champs alentour, chaque instant de fukumaru et de mémé Misao, vécus ensemble.

Ce merveilleux chat qui illumine et fait disparaître les mélopées monotones de la vie de la vieille dame, s’appelle Fukumaru. FUKUMARU signifiant : dans l’espoir que le dieu de la chance (fucus) vienne à travers toi,  aplanir toutes les difficultés que je rencontre, pour rendre ma route fluide comme le tracé d’un cercle (maru).

Miyoko Ihara a donc immortalisé le quotidien de mémé Misao & Fukumaru dans un livre documentaire très touchant, raconté en images dans le Japon rural.

Il est désormais disponible sur la page officielle de l’auteur : littlemore.co.jp ou amazon.fr

Une ode à la beauté du quotidien et un très beau témoignage de l’amitié entre un humain et un animal.

misao-and-Miyoko-3
Mémé Misao & Miyoko, photographe (sa petite-fille)

 

ÉVÈNEMENT : SALON VÉGANE PRINTEMPS À PARIS

veggie world printemps

VeggieWorld Paris – le plus grand salon végane en France!

La troisième VeggieWorld Paris aura lieu les 7 et 8 avril 2018 au Centquatre. Découvrez 130 exposants nationaux et internationaux et plus de 1 000 produits véganes, alimentaires bien sûr, mais également cosmetiques, hygiène, mode, livres et lifestyle.

Pendant deux jours le Centquatre se transformera en veritable paradis sans souffrance animale avec 7 000 visiteurs attendus ! Vous avez l’opportunité de vous informer facilement sur le mode de vie végane et profiter des offres exceptionnelles. 

Ne manquez sous aucun prétexte cet événement qui vise à améliorer l’hygiène de vie de tout un chacun !

Plus d’infos sur http://www.veggieworld.de 

SUCCES STORY : YINKA SHONIBARE LA STAR AFRICAINE DES ARTS PLASTIQUES QUI raconte LES ANIMAUX ET LES HOMMES AVEC BEAUCOUP D’HUMOUR

Yinka Shonibare est la star africaine des arts plastiques à Londres (Royaume-Uni).

L’artiste aime jouer avec les frontières. Son chiffre d’affaires en ventes aux enchères a atteint 285 000 dollars en 2014.

Classé en cinquième position dans le classement des 100 artistes contemporains africains les plus en vue, cet artiste qui à l’art de nous mettre d’accord sur ses sculptures spectaculaires, et dynamiques, fusionne parfaitement bien, l’histoire tragique entre deux cultures, celle des « esclaves » et celle des « nobles », celle des Africains et celle des Européens, que tout semble opposer et qui pourtant, sont dépendants l’un de l’autre. Mais il y a également, ce rapport homme-animal, que vous constaterez à travers ses mannequins sans têtes aux ailes d’aigle royal, des femmes-papillon, ou encore ces chiens sculptés assistants leurs maîtres les colons. Le tout avec beaucoup d’humour et de distance, des couleurs pittoresques, mais aussi des matières comme l’imprimé wax qui rappelle l’opulence culturelle de l’ Afrique.

Bravo l’ Artiste !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Un click sur http://www.yinkashonibarembe.com ?

Créer des moments de complicité, jouer avec votre animal

Mais enfin pourquoi joueriez-vous avec une espèce à quatre pattes ? Vous pensez peut-être que c’est une perte de temps, vous trouvez cela cocasse, comique, risible et j’en passe…

Eh bien pas du tout ! Selon les éducateurs canins, créer un univers récréatif, à la fois stimulant sur le plan psychique, que sur le plan physique, développe l’intelligence de votre animal, et renforce votre amitié .

Jouer à un jeu avec votre ami à quatre pattes, oui mais pas n’importe lequel !

La Mind-Gym pour Médor ? Kesaco ?

C’est un jeu de résolutions de problème pour le chien. Votre boule de poils doit résoudre un puzzle. A chaque fois qu’il arrive à assembler une pièce du puzzle, il gagne une friandise. 

Vous n’avez pas de puzzle ?

Voici quelques idées : vous pouvez commencer par une friandise en dessous d’un bol, d’un entonnoir ou d’une poêle.
Progressivement, vous pourrez proposer au chien des puzzles un peu plus compliqués qui demandent un procédé de résolution différent.

Mind-Gym, le jeu intelligent

N’oubliez pas de ne donner aucun indice à votre boule de poils ! Il doit trouver la solution de manière autonome. Vous pouvez toutefois l’aider en simplifiant les étapes du jeu.
Mais si vous donnez des indices à votre chien, vous ne stimulez plus son intelligence ; vous lui apprenez uniquement à suivre et à exécuter passivement des signaux externes. Et ce n’est pas uniquement une activité enrichissante pour le chien, ça l’est aussi pour le propriétaire qui développe ses capacités d’observation et de communication : il apprend à motiver son chien, à le comprendre, il prend conscience de la façon dont il peut développer le processus d’apprentissage de son chien. Il arrive fréquemment que les propriétaires voient leur chien de manière différente après des sessions de Mind Gym. Le chien, qui perçoit que son propriétaire le regarde différemment, se sentira apprécié et aura davantage envie de partager des activités avec lui.

Le développement des capacités cognitives est un processus de longue durée. Mais votre patience et votre engagement en valent vraiment la peine, car les résultats que vous obtiendrez dans la vie de tous les jours vous surprendront agréablement !

Alors à quand la première partie de Ming-Gym avec Médor !

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez les 3 accessoires tendances à glisser impérativement dans votre hand-bag pour l’automne !

Nouveau concept ? Nouvelle tendance ? Les accessoires de mode et objets pratiques en forme d’animaux, font leurs entrée en force cette saison. De la paire de boucles d’oreilles chat, en passant par les clés usb chien, les amoureux des animaux seront ravis d’exiber leurs attachements à la gente animale !

Nous avons donc sélectionner les 3 accessoires à glisser impérativement dans votre sac !

Quel animal emportez-vous dans votre sac les pet lovers ? C’est la question soulevée par votre magazine cette semaine ! 

Répondez-nous sur notre page Facebook Abidjan Dog Fashion ou laisser un commentaire au bas de cet article !

 

Nirit Levav : l’Artiste dé-raillé qui à l’art de recycler un vélo !

nlheader.jpg

Nous sommes en 1963, en Israël et une artiste hors-pair est née. Elle s’appelle Nirit Levav Parcker. Diplômé de la Parsons School design à New York, Nirit conçoit ce projet à l’occasion d’une excursion shopping dans un magasin de vélo aux Pays-bas, ou le vélo très populaire est répandu.

Des toutous imaginaires qui prennent vie à l’aide de chaînes, et autres pièces de vélo…

Art, recyclage et matériaux en fer … sont des matériaux réutilisés pour ces créations. Mais elle utilise également : des chaines de vélos, engrenages, pédales et sièges qui se réincarne en caniche, cocker et autres chiens de compagnie.

Une artiste pétrie de talent et soucieuse de l’Environnement, BRAVO, l’Artiste !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Découvrez ses magnifiques oeuvres d’art sur : http://www.niritlevav.com 

 

Le nouveau statut juridique de l’Animal

senior_animaux_achat_fotolia

Gandhi disait : « On reconnait le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux. »

Merci Gandhi ! Ceci dit, il est indubitable que la perception  de l’animal diverge d’un état à un autre, et d’un humain à un autre. En ce qui concerne la France, il y a belle lurette qu’elle a fait de l’animal une chose corporelle pouvant intégrer le patrimoine d’une personne.

Et pourtant, cela ne va pas suffire : le mercredi 28 janvier 2015, l’Assemblée nationale a voté en lecture définitive le projet de loi relatif à la modernisation du droit. L’animal est désormais reconnu comme un « être vivant doué de sensibilité » dans le Code civil (nouvel article 515-14) et n’est plus considéré comme un bien meuble (article 528). Ainsi, il n’est plus défini par sa valeur marchande et patrimoniale mais par sa valeur intrinsèque. Ce tournant historique met fin à plus de 200 ans d’une vision archaïque de l’animal dans le Code civil et prend enfin en compte l’état des connaissances scientifiques et l’éthique de notre société du 21ème siècle. Cette reconnaissance participe de la modernisation de notre droit : le Code civil est enfin harmonisé avec le Code rural et le Code pénal.

Vous l’avez lu, et entendu : « Cette reconnaissance participe de la modernisation de notre droit : le Code civil est enfin harmonisé avec le Code rural et le Code pénal. » Encore un grand merci à Gandhi, qui était plutôt visionnaire en ce qui concerne nos amis à quatre pattes !

Vous êtes amoureux des animaux et de la la nature? Ce film d’animation va vous faire fondre le coeur

Un film d’animation stop-motion pour nous faire prendre conscience de ce que l’on préférerait ignorer : des animaux sont en voie de disparition à cause de l’homme qui les massacre tous les jours. 


Sensibiliser nos petit coeurs à la violence contre les animaux, c’est l’objectif de Dream.

Ce court métrage réalisé par l’agence de pub DDB WORLDWILD, à l’occasion du Wildlife Conservation Film Festival de New York, qui s’est tenu du 14 au 23 octobre 2016. Le pitch : des animaux en voie de disparition – un phoque, une baleine, un rhinocéros et un pélican – sont attaqués dans leur habitat naturel par l’homme (pour leur corne, leur fourrure) ou tués par les conséquences de notre développement (une marée noire). LA TOTAL, sur une reprise de l’émouvante musique du film Les Misérables I Dreamed a dream, façon comédie musicale… qui nous met la larme à l’oeil.

« Ne laissez pas le rêve s’éteindre »

Visionnée plus de 126 000 fois en deux semaines, la vidéo de trois minutes s’achève par  un message aussi simpliste que choc : « Ne laissez pas le rêve s’éteindre ». Cette semaine, un rapport de l’ONG WWF tirait la sonnette d’alarme : depuis 1970, les populations sauvages de mammifères, poissons, oiseaux, amphibiens et reptiles se sont effondrées de 58 %, à cause de la perte ou de la dégradation de leur habitat.